Interview Site 8 : Stiopic

Posté le 25/06/2019 par admin

1) Salut Stiopic ! Tu peux nous parler un peu de toi ?

On me surnomme Stiopic, une maman de 28 ans qui chasse le temps pour raconter des histoires en BD. Mon but est avant tout de véhiculer des émotions et du bonheur à travers mes dessins.

2) Ce que tu nous dis nous donne envie d’en savoir plus. Depuis quand dessines-tu ?

J’ai débuté le dessin au collège, puis, suite à une friction avec ma sœur, j’ai arrêté pendant longtemps. Je me suis mise à dessiner sérieusement il y a 5 ans seulement, pour enfin me mettre à la BD cette année.

01.jpg

3) Quels sont les médiums (NDLR huiles pigmentées et pas celles qui parlent avec les morts) qui te plaisent le plus ?

C’est difficile de choisir des médiums, ça dépend de ce que je veux faire. Par exemple, pour les illustrations enfantines d’animaux aux couleurs vives, je pars naturellement sur de l’acrylique.
Lorsque je veux faire des essais, j’utilise l’aquarelle ou l’encre, mais je voudrais vraiment approfondir ces techniques. Enfin, je trouve le feutre reposant et efficace, j’y prends beaucoup de plaisir. L’année dernière, j’ai acquis un iPad Pro et depuis le dessin digital fait parti de mes moments « canapé télé ».

4) Tu as réalisé une BD participative : Mantar AZ09 ? Quelles ont été tes motivations pour ce projet, qui t’a aidé à le concrétiser ?

Le Mantar AZ09 est un projet que j’ai entrepris pour m’obliger à faire de la BD. C’était il y a un an, je voulais progresser sur Photoshop et je venais de m’acheter une tablette « Bamboo Wacom ». Je suis donc partie bille en tête afin de concevoir une BD couleur, mais sans aucune idée. Du coup, je me suis dit que j’allais dessiner une situation initiale en huis clos et qu’ensuite je demanderai aux gens de voter pour la suite de l’histoire. Malheureusement, la tablette m’a lâchée et j’ai fait une grosse pause le temps d’acheter l’iPad.
Actuellement, je suis en train de développer tout un univers. Et pour rester dans le côté travail collaboratif, j’ai décidé que les souvenirs de chaque personnage seraient mis en couleurs par un autre artiste que moi. La première artiste se nomme Espérance Simon.

02.jpg

5) J’ai appris que tu avais édité un livre intitulé « Aller et retour » ? Parle-nous de ce livre, as-tu éprouvé des difficultés pour le réaliser ?

Mon livre fut une grande aventure. À l’origine, j’ai écrit un carnet de voyage à partir de l’expérience de deux copines et de leurs dessins. Mais, en fin de compte, elles ne voulaient plus publier leurs dessins qu’elles ne trouvaient pas assez beaux. Du coup, j’ai décidé de re-illustrer mon texte par moi-même. Je me suis documentée et j’ai composé un univers semi-réel. J’ai donc réalisé une dizaine de pages, mais c’était sans compter sur ma petite belle sœur qui avait besoin que je le termine pour son projet de fin d’études de master d’édition.
Elle m’a imposé de le terminer en un an ! J’ai tenu les délais, même si cela n’a pas été facile. Il m’a fallu avant tout couper mon texte et la maquette avant même d’imaginer le dessiner. Certaines pages sont apparues presque naturellement, d’autres sont restées blanches très longtemps, d’autres encore furent de réels défis étant donné mon niveau moyen de dessin.

Finalement, le livre est vraiment très beau, je suis contente du résultat.

Acheter le livre "Aller et retour - Croquis d'une voyageuse "

6) Tu es pleine de ressources. As-tu d’autres projets dans les cartons ?

J’ai énormément — trop — de projets. Je compte participer cette année à des concours de BD, donc beaucoup de petites histoires. J’ai commencé une grande aventure sur Instagram avec le compte chananlebadass. Il s’agit de l’histoire d’un chasseur de prime galactique. Sinon, je dessine des « Gloses » sur mon blog dans lesquelles je raconte les petits moments que je vis au quotidien avec mes enfants.

03.jpg

7) Quand tu dois affronter la page blanche, as-tu des artistes ou des techniques qui t’inspirent ?

Les murs de ma maison sont recouverts de poster de jeux vidéo et de posters du manga « One Piece ». J’aime aussi tout particulièrement les Final Fantasy. Les artistes qui sont pour moi une source d’inspiration sont Mathias Adolfson et Boulet, je vous invite à écouter les lives de ce dernier : c’est du « positivisme » en barre.

8) Comment as-tu découvert l’association dessin et Art et que penses-tu du projet Lemonart ?

J’ai découvert l’association par Espérance Simon et lorsque j’ai vu qu’il y avait de la place pour une petite BD dans le magazine, j’ai foncé. J’adore les jeux vidéo donc le magazine m’a immédiatement plu, j’ai vraiment hâte de le lire.

04.jpg
05.jpg

9) Pour finir, peux-tu nous partager les 3 dernières chansons de ta playlist musicale ?

Je n’écoute pas de playlist mais uniquement des albums. Là, je tourne sur le dernier album de Rammstein, le dernier album d’Adrienne Pauly et la BO de Final Fantasy XV — qui est clairement la meilleure chose de ce jeu.

À bientôt !

Commentaires

Arnaud

Super l’interview

Arnaud

Super l’interview

Écrire un commentaire