Interview Site 11 : Solavey

Posté le 29/08/2019 par pistachette

Bonjour, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Oh, hello! Je suis Rea, Solavey / Соловеи sur le net, et j’ai fraîchement accueilli mon dix-neuvième printemps.

Je suis étudiante en arts visuels à Lausanne, dans une petite école privée. Encore un an et c’est bouclé - et après cela, j’aspire à travailler à mon compte, en freelance... et tout simplement à apprendre davantage de par les expériences. Depuis petite je cultive une sensibilité exacerbée dans tous les sens du terme ... et ce qui me plaît, c’est surtout de sortir la matière pure et brute en lui donnant une forme palpable ! À travers l’art donc ...

Amour estival

en.jpg
Pourrais tu nous montrer quelques productions qui sont pour toi le reflet de tes aspirations ou qui te parlent davantage ?

Si je devais en choisir quatre..
Un travail que j’ai réalisé au digital, que j’ai nommé « amour estival » (ci-dessus). Il s’agit d’une gamine qui enlace un arbre. Les arbres ont une grande signification pour moi, ce sont des êtres qui sont ici depuis longtemps et qui seront encore témoins de beaucoup de choses à venir... « Rencontre », une huile qui représente une rencontre entre une fille et un saumon ! (voir plus bas) Les poissons et les oiseaux ont une force d’âme qui me touche beaucoupaussi, ils sont diamétralement opposés dans leurs éléments respectifs et si semblables sur d’autres points.

« Fields », une petite toile ronde qui suit une voleuse de cristaux. Dans un monde un peu onirique et sci-fi, il représente le mieux cette coupure temporelle / spatiale que je cultive dans mon univers - on n’a pas vraiment d’époque précise, on flotte un peu dans cette dimension qui nous semble si proche de la nôtre. Et au final je dirais « searching for you », une peinture qui montre de drôles d’oiseaux à la recherche de quelque chose dans des océans déchaînés ! (ci dessous) Toujours dans le flottement, ces bêtes là sont souvent présentes dans mes croquis. (:

rond3.jpg
Magnifique ! Merci. Tu as montré une de tes œuvres en numérique, et d'autres en technique traditionnelle, quelles sont les techniques que tu aimes le plus, quelle est la part de traditionnel /numérique dans tes créations globalement ?

Mh... j’aime tant expérimenter ! J’apprécie les techniques « sales », mixes, celles avec lesquelles je peux jouer.
Je suis très organique dans mon approche de l’art, du coup c’est rare pour moi de m’arrêter à une seule technique. Je dois t’avouer que je préfère largement le traditionnel au numérique, mais parfois faute de temps je dois faire des concessions !

Je fais aussi du volume oui, faire rentrer son univers dans la réalité c’est juste extra comme sensation …

Searching for you

en2.jpg
Vers quoi penses-tu orienter tes expérimentations dans le futur ?
Lorsque tu seras freelance, quel type de projets te ferait vibrer penses-tu ?

Des projets en collaboration avec d’autres domaines je pense ! La synesthésie me touche beaucoup, alors pourquoi ne pas intégrer d’autres sens / éléments à mon boulot ... Travailler avec des personnes malvoyantes aussi me tente énormément, pour l’instant j’ai juste appris le braille mais j’ai quelques idées qui me trottent dans la tête hihi

Peux tu nous en dire davantage sur ta formation actuelle ?
À quoi êtes vous formés ?
Trouves-tu cet enseignement de qualité, le recommanderais tu aux autres personnes en quête d'écoles d'arts visuels sur Lausanne ?

Alors je fais un bachelor en Illu/ BD... À la base j’avais commencé ma maturité pro+générale en quatre ans sur Genève, dans une école d’arts appliqués. Sauf que ça ne me convenait pas; on faisait du graphisme entre autres. Et ça m’a tant instruite!

J’ai décidé de booster les choses et de partir. Ici, on nous enseigne en 3 ans les bases de l’illu et de la BD. Une première année très basique et académique, une deuxième année tournée vers l’élargissement des horizons et le développement de son style ... et la troisième sera dédiée au Bachelor !

Écoute, je ne sais pas quoi en dire. Moi je sais que cela m’a ouvert l’esprit, j’ai fait de belles connaissances et de merveilleuses rencontres. On nous donne des opportunités sympa aussi, des partenariats organisés par l’école etc...

Je suis très très autodidacte, et je crois que les écoles en général ne me conviennent pas vraiment. Mais pour quelqu’un qui a besoin d’un cadre et d’une structure, ça peut être une bonne idée !

Rencontre

sept3.jpg
Merci de tes précisions, en effet, en fonction du tempérament de chacun les formations ne correspondent pas toujours.
Pourrais-tu nous dire quels sont les hommes, femmes ou autres choses qui t'inspirent le plus ? et comment tu exploites cette inspiration ?

Alors je ne sais pas si j’arriverai à citer des artistes à proprement parler.. plutôt des courants artistiques qui m’ont énormément influencé ? Les impressionnistes, russes et slaves en général. Tout comme la culture slave qui me touche beaucoup.. jusque dans le sang, c’est pour dire haha.
Repine, Aivazovski, Chichkine... et puis les dessins traditionnels russes aussi, ceux qui ont pulsé les livres d’antan. J’aime beaucoup les œuvres de Sargent, les préraphaélites et les icônes en général.

J’apprécie la structure de l’art nouveau, il y a des éléments qui reviennent pas mal dans mes œuvres.. Gustave Doré et les gravures me parlent énormément, j’ai puisé mon amour pour la lumière en partie dans ses hachures frénétiques (:

Oh et je dois citer Egon Schiele et ses traits nerv... osés aussi !

Fields

rond1.jpg
Que du beau monde ! Du coup, avec ton amour des techniques sales, et tes références très classiques, peux-tu nous dire à quel moment tu décides d'avoir recours au numérique et pourquoi ?

Le numérique c’est (pour moi) la solution de facilité quand je dois me dépêcher de rendre quelque chose. Pas de contrainte de séchage, de préparation de la peinture (surtout quand je veux un rendu proche de l’huile), quelle joie, ah.. C’est une technique à part entière qui me plaît dans son accessibilité surtout !

Malgré ça, je pense préférer le fait d’avoir mon œuvre devant les yeux et pouvoir l’inspecter et la ressentir comme étant palpable

As-tu des regrets sur certaines de tes productions ?
Qu'aurais-tu voulu obtenir que tu ne sois pas parvenue à faire dans ces cas précis ?

En réalité non, jamais eu de regrets car jamais eu d’attentes ! J’aime créer pour créer, pour exorciser des sensations. Alors tant pis si une image n’est pas techniquement parfaite - en réalité je déchire souvent mes papiers, mes trucs ne restent pas longtemps entiers car je n’en prends pas soin. Une fois que c’est fait, j’en perds l’utilité…

Merci d'avoir répondu à mes questions !
C'était très intéressant de voir la dualité qui s'exprime à travers toi, à la fois force et délicatesse dans tes pièces. Tu as le champs libre pour dire quelque chose à nos lecteurs qui sont des mordus d'art et d'images en général.
Que voudrais-tu leur dire ?

Merci à toi, tant d’honneur que d’avoir été interviewée par toi ! Soyez curieux, instruisez-vous et nourrissez-vous de ce qui vous entoure. Faire de l’art ce n’est pas uniquement utiliser du matériel de qualité - en réalité je dessine aussi avec des framboises sur du papier essuie-tout. Intellectualiser le monde, c’est surtout ça qui va vous éduquer.

carre3.jpg
quatre.jpg
Parfait ! Dit nous, sur quels réseaux nos lecteurs peuvent-ils te suivre et interagir le plus facilement avec toi ? Nos lecteurs seront-ils les bienvenus s’íls te contactent ?

Oui bien sûr, j’ai mon Instagram, @solaveyi ; Mon ArtStation ; Un site (un peu en construction mais il est accessible)

Merci encore de m’avoir accordé un peu de temps pour cette petite entrevue. Et à bientôt autour des activités avec l’association ! N’hésitez-pas à aller découvrir l’univers de Solavey avec ses multiples expérimentations toutes aussi sublimes les unes que les autres !

Entretien conduit par Yvonne alias Pistachette avec l’aimable participation de Solavey.

Écrire un commentaire