Interview de Blast VFX

Posté le 07/10/2019 par admin

2.jpg

Salut et merci encore de nous accorder ton interview !

Salut à tous !
Moi c'est Bastien, je suis FX artist. Plus concrètement, je réalise différents effets spéciaux (eaux, flammes, explosions, fumées…) à partir d’un ensemble de connaissances très variées. À l’origine, elles s’appuyaient sur des techniques de composition d’éléments 2D. Je suis également animateur 2D. J'interviens sur des films d'animation, des jeux vidéo ou des publicités. Je pars du dessin, puis utilise des logiciels pour donner vie à des personnages.

066.jpg

Quel est ton parcours scolaire et quelle école d'art as-tu fait ?

J'ai fait mes études en Belgique. Il faut savoir que le système scolaire est orienté vers une filière professionnelle après les deux premières années d'études du secondaire. Durant tout mon parcours, j'ai littéralement mangé de l'art.

J'ai commencé par les arts plastiques en secondaire avec du dessin, de la peinture, de la sculpture, et de l'histoire de l'art - de la préhistoire à maintenant. Après, je me suis dirigé vers l'animation 2D en supérieure à Albert Jacquard.

Recommandes-tu l'école Albert Jacquard ? Que faisais-tu dans cette école ?

Oui je recommande cette école. Simplement parce qu'elle a toujours la même réputation que quand j'y étais, c'est à dire l'une des trois meilleures de Belgique.

J'y ai fais une formation en trois ans.

En première année, j'ai appris le modeling et le texturing sur 3DS Max, le dessin, la théorie sur la construction de l'image, l'image en marketing, la photographie, l'histoire de l'art, et beaucoup de cours théorique dans l'unique but de décourager les moins motivés.

C'est en deuxième année que les vrais cours dédiés à la filière ont commencé. Là, j'y ai appris l'animation 2D sur papier et sur ordinateur ainsi que d'autres techniques comme la Stop Motion, la Pixilation, et l'animation sur verre. Il y avait également des cours théoriques sur l'histoire de l'animation, la construction d'un scénario, le storyboard, le montage, et du sound design. En parallèle, nous devions également travailler toute l'année sur un court métrage à rendre en fin d'année.

Et pour terminer, la troisième année était un peu comme la deuxième avec moins de cours théoriques et plus de pratique dédiée à la conception d'un court métrage de fin d'études... et un stage en entreprise bien évidemment.

Pour rappel: La Haute École Albert Jacquard (HEAJ) est l'une des six Hautes Écoles organisées par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Située au centre ville et dans la province de Namur, la Haute École Albert Jacquard propose un enseignement de pointe dans 3 domaines.
Plus d'info sur le site: Site internet

Après mes études j'ai postulé à Ankama, une société qui réalise des jeux vidéo ainsi que des projets transmedia. Pour ceux qui ne sauraient pas, Ankama est la société qui réalise les jeux-vidéo Dofus et Wakfu. Ce sont des jeux PC assez connus dans le monde du MMORPG.

221223.png

Que faisais-tu chez Ankama ?

J'étais super content de travailler chez Ankama ! Quand j'ai débarqué là bas, je pensais que j'allais faire des effets spéciaux à la main avec le logiciel Flash (ndlr: Adobe Flash s'appelle maintenant Animate CC) dans une équipe FX. En réalité, c'était sur un programme de particules et tout seul comme un grand. Il n'y avait donc rien de traditionnel, c'est à dire faire des effets spéciaux image par image.(Ça m'apprendra à mieux lire l'intitulé du poste rire). Comme j'avais réussi leurs tests d'animation je me suis pas dégonflé et j'ai endossé le rôle des FX Artist pendant 7 ans. Tout le monde n'y a vu que du feu.
Lors de mes 7 années chez Ankama, j'ai également fait d'autres choses comme Animateur 2D sur le film Dofus par exemple. Je faisais partie de l'équipe de renfort à Ankama Animation car je faisais partie du studio Ankama Games. J'ai également été animateur sur le jeu Wakfu, je m'occupais d'animer les personnages, faire des emotes en plus de mon travail habituel. A part ça, j'ai fais de la recherche graphique et participé aux prémisses d'un ou deux projets chez Ankama.

Quelles sont les qualités essentielles pour devenir professionnel et que penses-tu des effets spéciaux dans les jeux-vidéo ?

Etrangement, quand j'ai commencé dans le milieu professionnel, je me suis beaucoup posée la question. Mon travail ne cassait pas plus de briques qu'un gars qui faisait du fan art et j'étais même bien moins bon que pas mal d'entre eux. Sans compter que je n'avais plus de professeurs derrière moi pour me dire ce qui était bon ou ne l'était pas.
Tout ce que j'ai trouvé comme réponse, c'est qu'à partir du moment où on doit endosser un rôle de professionnel, on nage dans son uniforme quoi que l'on soit. Il faut en être conscient tous les jours et se laisser le temps pour prendre de l'épaisseur. Tout ce qui reste à faire c'est bosser comme un dingue pour corriger ses erreurs et étudier le travail de ses pairs.
Quant à ce que je pense des effets spéciaux dans les jeux-vidéo, je trouve que beaucoup de MMO en mettent des tonnes pour pas grand chose. Ils sont magnifiques et les artistes qui les créent font un travail formidable, mais il y en a tellement qu'ils se noient entre eux. Un FX est là pour vendre du rêve et soutenir la narration, et c'est encore plus vrai maintenant que nous avons la technologie et les techniques pour faire des jeux immersifs.

Après 7 ans à Ankama, j'ai décidé de tourner la page.

13.png
11.png

Que fais-tu maintenant et pourquoi avoir changé de voie ?

Aujourd'hui, j’enchaîne les missions d'animation et de motion design pour des entreprises en attendant de trouver LE nouveau grand projet.
Je ne sais pas si j'ai vraiment changé de voie, j'ai passé tellement de temps à faire la même chose que j'ai fini par me recopier moi-même. En ce moment, je fais toujours des effets spéciaux et de l'animation mais j'explore en parallèle mes autres compétences restées latentes. J'avais besoin de me ressourcer et de retrouver quelque chose qui me fasse vibrer.

Quelles sont tes passions autres que le dessin ?

Alors là, il y en a quelques-unes. Il y a la sculpture, faire du théâtre, forger des armures et faire des costumes / accessoires de l'antiquité et du moyen âge, et le jeu vidéo bien entendu. Plein de projets artistiques en quelque sorte ! rire

Merci pour cette interview Bastien ! A bientôt sur Lemonart !

armure2.jpg

Écrire un commentaire